Concours

 

  

 

Plusieurs autres concours à venir: fêtes d'enfants, équitation, spectacles, DVD

Vous souhaitez faire connaître votre entreprise ou vos activités? Contactez-nous!

Partagez

LES MAÎTRES DU FEU : Une vitrine pour les artistes en herbesLa tohu, les maitres du feu, sortiedefamille.ca, spectacle

Cette 8e édition du gala de feu présentait plus d’une vingtaine de  performances où le feu était à l’honneur. D’une durée de plus de 4 heures, ce spectacle mettait principalement en scène des artistes de la relève. Bien que le niveau de professionnalisme fût variable, certains numéros ont bien retenu notre intérêt.   Pour avoir du feu, il y avait du feu!

Le public

La salle comble était principalement composée d’artistes de rue et d’autres passionnés par cet art qui venaient encourager leurs amis et collègues du domaine. En effet, ce gala offre, d’année en année, la chance à tous les artistes de démontrer leur savoir-faire avec le feu.

Cette année, l’édition de ce gala a eu lieu à LA TOHU. Cette salle circulaire permet d’avoir des spectateurs de TOUS les côtés. Ce concept architectural est unique en Amérique du Nord et il permet à tous d’avoir une bonne vue. Le magnifique ciel étoilé de la salle était aussi très concept.

LA tohu, les maîtres du feu, sortiedefamille.ca

Artistes

Ce spectacle, que l’on peut qualifier d’amateur, était présenté par des artistes dans le sens le plus complet du terme. Composé de nouveaux et futurs talents, il était tout de même évident que certains numéros n’étaient pas assez « roder ».

Il est tout de même important de préciser la beauté des costumes en cohérence avec le thème des légendes amérindiennes et autres. Par contre, les trames sonores n’étaient pas toujours synchronisées avec les performances. 

Durant la soirée, ont a pu apprécier, ou non, des exécutions de jonglerie, de diablotins, de cerceaux, de numéros aériens et même un numéro intéressant de gum boots. Des présentations de pyrotechnie et de poussières de feu ont aussi valu le coup. De plus, les spectateurs ont pu évaluer l'innovation des artistes dans la variété des accessoires qui ont été enflammés : des bâtons de feu, des doigts de feu, un arbre métallique, un très gros squelette manipulé par plusieurs personnes, des éventails, des boules de feux, des cordes, etc.

Bons numérosCrédit photo: Martin AubertinCrédit photo: Martin Aubertin

Quelques numéros plus élaborés méritent une mention. Il y a entre autres un numéro de gymnastique avec des cercles de feu, un numéro avec un cerceau aérien et des robes de feux et un numéro avec des boules de feux. Les chorégraphies étaient impressionnantes et à point, félicitations!

Comme il s’agit d’un gala, 7 numéros ont récolté des prix, mais c’est Nicole Heaslewood qui a été proclamée la grande gagnante.

Mopologiste

Avec tous les combustibles utilisés lors des performances de feu, un nettoyage de la scène était nécessaire après chaque numéro.  Un gros Wow pour l’équipe technique très efficace qui a veillé à la sécurité de tous. Composé de plus d’une dizaine de personnes, le groupe a reçu plus d’applaudissements que plusieurs numéros.

Malgré la rapidité des techniciens, les nombreuses pauses ont allongé le spectacle de manière importante. Une animation efficace devrait être prévue l’an prochain!

Animation

Pour ce qui est de l’animation cette année, on repassera! L’animateur un peu trop spécial diminuait la crédibilité du spectacle. Le bon orchestre du numéro final aurait d’ailleurs pu assurer l’animation durant les pauses afin de faire patienter les spectateurs de manière plaisante.

Bien que ce gala était un concours amical pas toujours professionnel, il y a tout de même eu des utilisations du feu comme nous n'avions jamais vu! Voyons l’an prochain si le calibre général se sera amélioré. Félicitations aussi à LA TOHU d’offrir une plateforme de haut calibre à ces artistes en herbes.

Vidéo

Voici un vidéo d’un gala d’une année antérieure :

Texte écrit par: Isabelle Dubuc